5ème dimanche du temps ordinaire (année b)

« La ville entière se pressait à la porte » ! Ils reconnaissent en lui quelqu’un qui ne reste pas indifférent à la souffrance.
Il lui était impossible de passer à côté de toutes les misères, douleurs, cris et angoisses dont il est le témoin.

Nous vivons, nous aussi, dans un monde où celles et ceux qui souffrent, de mille et une manières, sont nombreux. Que faisons-nous ? Voilà la question que nous pose l’Evangile d’aujourd’hui.
Ne nous laissons pas gagner par l’indifférence ! Gardons notre capacité d’indignation, de mobilisation, d’engagement.

C’est vrai que nous ne pouvons pas tout faire. Mais il est également vrai qu’il nous est possible de faire quelque chose, si petit soit ce quelque chose, au nom de notre humanité et au nom de notre Foi. Se déclarer disciples de Jésus, c’est agir comme lui.

On ne témoignera jamais mieux de l’amour de Dieu que par des actes. Quels seront les nôtre

Cette publication a un commentaire

  1. martin

    En 1954, l’Abbé Pierre lançait à la radio un appel de détresse: ” Au secours, une femme est morte gelée dans la rue”, elle tenait dans ses mains le papier qui l’a expulsée de son logement……

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.