6ème dimanche du temps ordinaire (année b), dimanche de la santé

Ce dimanche est également le dimanche de la santé, la liturgie et les lectures de ce jour, nous mettent face à un des grands maux de l’humanité, la lèpre, qui conduit non seulement à la souffrance et la mort physique mais aussi à l’exclusion et la mort sociale. Jésus nous invite non seulement à la compassion, mais plus encore à rendre vie, à celui ou celle qui est près de nous comme un mort-vivant.

La compassion de Jésus, pris de pitié, lui fait poser un geste, toucher, pas seulement pour guérir le corps, ce qui ne serait déjà pas si mal, mais le réintégrer dans la société ! « Va te montrer au prêtre », c’est-à-dire va reprendre ta place au milieu des autres, reprends ta vie et fais-en quelque-chose de bien !

Ce que Jésus a fait, nous pouvons le faire : rejoindre et se laisser rejoindre, se laisser toucher et toucher, se laisser émouvoir, ne pas vivre en égoïstes blasés… Non pas exclure mais inclure, réintroduire, accueillir celles et ceux qui, pour de multiples raisons, se sont trouvés mis à l’écart. Proposer un chemin de guérison, un chemin de vie…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.