5 novembre : 31ème dimanche du temps ordinaire (a)

Jésus, dans l’Evangile de ce dimanche, nous rend attentifs à trois grands défauts à fuir comme la peste :

  • « Ils disent et ne font pas. » L’hypocrisie guette !Ils ont un avis tranché sur tout mais ne s’engage pas eux-mêmes ; Ils critiquent celles et ceux qui essaient de faire quelque chose sans jamais se mouiller eux-mêmes !
  • « Vouloir dominer, pour se servir. » Ils s’estiment supérieurs aux autres, ils détiennent la vérité. Des arrogants, redresseurs de torts.

  • « Se faire remarquer. » Il n’est pas question pour eux de ne pas avoir la première place. Attente de ridicules glorioles, course aux honneurs, recherche des privilèges, éternelle insatisfaction.

Jésus nous propose, à l’inverse, 3 attitudes positives :

  • La fraternité vraie : regarder chacun comme notre égal, et à l’aimer fraternellement. « Frère » le titre le plus beau que l’on puisse recevoir.
  • La simplicité : Faire son devoir par satisfaction du devoir accompli.

  • Le service : Personne n’est plus heureux que celui qui rend les autres heureux.

  • C’est le chemin que les Saintes et les Saints ont pris avant nous.

    Notre chemin ?

    Cette publication a un commentaire

    1. Martin

      Bonjour à tous. “le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” (Albert, Einstein.=
      Le pasteur protestant Martin, Niermöller disait : “Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes”

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.