Crèche à Wilwisheim

La crèche du « Malgré Nous »

Article paru dans les DNA du 18 déc. 2019
La crèche est visible tous les jours en l’église de Wilwisheim.  Photo DNA

 

Il en avait fait le vœu en 1944 en Russie : édifier une crèche dans l’église de son village s’il rentrait sain et sauf dans son foyer, à Wilwisheim.

Alfred Kieffer, né en 1911, incorporé de force dans la Wehrmacht, envoyé sur le front russe comme beaucoup d’Alsaciens, est revenu chez les siens à l’issue du conflit mondial. Blessé certes, mais vivant. Il a repris son travail dans une manufacture de chaussures de Dettwiller.

 

Il tiendra sa promesse. La première ébauche : l’étable, date de 1951. Mais l’ensemble de la construction durera quelque dix années. S’y ajouteront progressivement, d’années en années, une multitude d’éléments décoratifs, dont le village de Bethléem au milieu des années 1950.

Alfred décède en 1992. Son fils Alfred a pris la relève. Il s’occupe de la partie électrique. Un groupe de six bénévoles, membres du conseil de fabrique de la paroisse, dont le président Martin Mengus, participe chaque année, durant deux à trois jours, à la mise en place de cette magnifique œuvre de 3x3 m et d’une hauteur de 6 m. Elle est visible tous les jours en l’église Saint-Martin, jusqu’au 2 février, jour de la Chandeleur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.