Les saints de glace (5)

15 mai : Sainte Sophie, "D’Kalte Sophie" pour nous alsaciens !
Issue d'une riche famille romaine, elle éleva ses trois filles (Foi, Espérance et Charité) dans la religion du Christ et la crainte de Dieu. À Rome, Ste Sophie visitait les églises chaque dimanche et gagnait une multitude de femmes au christianisme. Selon la légende, probablement fondée sur des faits historiques, les jeunes filles et leur mère furent capturées, vers 137, par les troupes de l’empereur, aux oreilles duquel était parvenue la renommée de leur piété et de leur vertu. Émerveillé par la beauté des enfants, l’empereur Hadrien voulut les adopter mais elles et leur mère refusèrent. Stupéfait de constater leur fermeté dans la Foi malgré leur jeune âge, l’empereur fit comparaître les filles séparément, pensant que c’était par émulation mutuelle qu’elles osaient ainsi lui tenir tête. Rendu furieux par leurs réponses et leur refus de renoncer à leur religion, l’empereur décida de les mettre à mort. Sophie encouragea ses trois filles durant leur supplice et mourut la dernière.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.