Les soeurs de St Jean de Bassel

Bonjour à tous !

Nous souhaitons aujourd’hui une bonne fête aux Sœurs de SAINT JEAN DE BASSEL, particulièrement à nos soeurs de la Communauté présente à FRIEDOLSHEIM !!!

Le lundi 4 mai : L’Eglise célèbre le Bienheureux Jean-Martin Moyë, prêtre du diocèse de Metz et des Missions Etrangères de Paris, Fondateur des Sœurs de la Providence, aujourd’hui 6 Congrégations à travers le monde, dont les Sœurs de la Divine Providence de Saint Jean de Bassel (présentes à Friedolsheim).

En ce jour de fête pour toute la Famille de la Providence, nous voulons rendre grâce pour le don que Jean-Martin légua à l’Eglise en invitant ses Filles à vivre une vie de providence fondée sur 4 piliers : une ferme confiance en Dieu et la remise de soi-même entre les mains du Père, la pauvreté évangélique, la simplicité du cœur, la charité apostolique. Nous confions à Dieu Providence la vie et la mission des Sœurs de la Providence à travers le monde ainsi que des Fraternités de laïcs qui partagent cet esprit.

 

Un point de biographie

Jean-Martin MOYË est né à Cutting (petit village mosellan proche pas très loin de Saint Jean de Bassel), le 27 janvier 1730, ordonné prêtre à Metz le 9 mars 1754. Vicaire à Metz, il prêcha des missions dans la campagne environnante et fut touché au cœur par l’ignorance des petites filles qui ne pouvaient fréquenter l’école. Le 14 janvier 1762, il envoya 3 ou 4 filles dans les hameaux reculés au Nord de Metz pour y faire l’école gratuitement, leur recommandant de mettre leur confiance en Dieu et de s’abandonner à la Providence. Très vite ces écoles se multiplient en Moselle et dans les Vosges. Les gens ont appelé ces filles, « Sœurs de la Providence » !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.